Jamais plus tu ne verras
les arbres bleus du mois de juin
qui abritaient dans ton jardin
tout les oiseaux du mont Salvat.

Jamais plus tu ne riras
de tous ces rien que son la vie
et qui, depuis que tu es parti
éteignent tant et tant de joies.

Jamais plus tu ne boiras
l'eau si claire du ruisseau
qui emporte sur son dos
toutes les fleurs vers l'au-delà.

Jamais plus tu ne verras
mes yeux si doux te regarder
tout grands ouverts pour te parler
à toi qui si tard veillait sur moi.

Jamais plus tu ne mettras
ton coeur entier dans un sourire
qui gouvernait ce bel empire
dont toi seul était le roi.

Colette Roux.


1280x960   800x600

 

 

 

 


Retour...


Page suivante ...

Patrick Pochon, Anet. France.
Mise à jour le 07 décembre 2008.

© Le droit d'utilisation des photos est uniquement accordé dans le cadre d'une utilisation personnelle et non commerciale.