La terre.

Sur cette boule usée, éclatée et malade,
accrochée à sa peau comme une lèpre honteuse,
immense, fourmillante et hagarde,
l'humanité sordide à la mine hideuse
se meurt.

Elle a froid, elle a peur, elle geint,
elle sait que demain, du fond de l'univers
en orage de sang, à nul autre pareil,
dévastant de mon aile et l'acier et le fer
viendra.

Elle est blême, elle râle, elle prie,
il est trop tard, les dieux sont sourds,
depuis longtemps, bien loin, ils sont partis
vers un été sans fin fait de matins d'amour.

Colette Roux.


1280x960   800x600


Retour...

 


Page suivante ...

Patrick Pochon, Anet. France.
Mise à jour le 07 décembre 2008.

© Le droit d'utilisation des photos est uniquement accordé dans le cadre d'une utilisation personnelle et non commerciale.